22/08/2010

Quand vient la fin de l'été...

Oui voilà, je suis rentrée hier au soir. C'était formidable, merveilleux, délicieux, bon à se pâmer mais... voici venu le temps du déménagement.

Pour ceux qui ne connaissent pas le sud ouest, qui s'obstinent à prendre leurs vacances sur la Côte d'Azur, certes très belle, sachez que les plages sont longues, larges, sans route qui les borde, avec du sable blanc, des eaux limpides, que toujours un petit vent léger est là pour vous rafraîchir ce qui n'est pas négligeable en ces périodes (juillet-août) de canicule et que les stations sont très animées et sympas.

Donc, je vous laisse encore un peu, sans doute jusque début septembre, avec cette vue de la plage.

Bises à tous, je ne vous oublie pas, beaucoup d'entre-vous me rencontrent sur FB. Mais c'est vrai que je suis un peu dépassée en ce moment. Alors à bientôtBisou????


PORT_LEUCATE_PLAGE_04.JPG

19:06 Écrit par Mireille dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (48) | Tags : plage, vacances, été 2010 |  Facebook |

17/07/2010

L'abandon: poésie de la semaine.

abandon.jpg

Il s'est assis tranquille
Il est trés confiant
Son maître est rentré là
Avec les deux enfants
Elle, elle n'a rien dit
Elle ne l'aime pas
Et il ne sait pourquoi:
Il est toujours gentil
Il est obéissant
Il est propre et joueur
Et de ces deux enfants
Il a fait le bonheur!

Et puis finalement
Ils l'emmènent en vacances
Maintenant il les attend.
Juste un peu de patience!

Les passants le regardent
Lui il ne comprend pas
Le bousculent par mégarde
Disent qu'est ce qu'il fait là?
Le soleil tape fort
Sur ce bout de terrain
Il s'est poussé un peu
Il a chaud il a faim
Mais il espère encore.
Son maître va sortir
Il jouera avec lui
Ce sera le plaisir!

Il ne demande rien
Qu'on lui donne un peu d'eau
Là vraiment oui c'est vrai
Vraiment! Il a trop chaud.

Le soleil a tourné
Lui il est encore là
Mais pourquoi, qu'a-t-il fait
Pour qu'ils ne viennent pas?
De là où il se trouve
Il ne voit pas l'auto
S'il aboie maintenant
Elle dira: "Quel cabot!
Bien sûr je l'avais dit
on ne peut l'emmener
Et pour la location
On doit encore payer
Il faut un supplément
Déjà c'est pas donné
Et puis il est trop gros
Là-bas il fait si chaud!"

Voila quelqu'un qui vient
On le prend, on le tire
Mais non je ne veux pas
Mais qu'est-ce qu'il va me dire?
Ils se trompent je crois
On ne m'a pas laissé
Juste pour un court instant
La pause déjeuner.

Ou bien il faut le croire?
Oh! oui ils ont fait çà
Un gros chien çà  encombre
On ne le garde pas
Quand il est en surnombre.
Dés les beaux jours venus
On le pose: Un coin d'ombre
Et on n'en parle plus.

Mais s'ils reviennent un jour
S'ils repassent par là
Moi je courrai vers eux
Je ne leur en veux pas
Peut-être simplement
Me donner à manger
Et puis de temps en temps
Un peu me caresser
Ne m'abandonnez pas
Dés que viendra l'été!

je donne tant d'amour...

Mireille WILLE.

12/04/2010

Printemps à Paris!

Je suis rentrée dans la nuit et là grand besoin de repos, je vais faire une sieste. Mais je vous dis un petit bonjour avec cette vue de paris, ceux qui connaissent reconnaitront:)!

Quel beau temps on a eu! et là on rentre et ma fille me téléphone pour me dire qu'il neige là où elle travaille, soit à 15mns de chez moi! Mais allons: çà ira mieux demainRigolant!

 
place-saint-sulpice

23/02/2010

Vacances en famille.

Du temps passé en famille je dirai peu parce que rien d'exceptionnel que le bonheur d'être ensemble et nous entendions en profiter. Nous avons eu de la chance: 2 jours de pluie seulement! Mon fils, qui skiait pourtant fort bien jeune garçon, a une trouille bleue de remonter sur des skis. Mais les paysages sont là pour nous dire combien la nature peut  être belle sous la neige et le froid.

Antoine étant parti pour son séjour ski, les 2 cousines, Mathilde et Olivia, ont suivi un stage d’équitation mais en rentrant quand même tous les soirs! Eh oui! Heureusement sinon, je l’aurais vue quand moi, ma petite Lili???
Il y avait Quennie aussi, la chienne de la famille, gentille et belle comme on n’en fait plus.

Et la vie a repris son petit bonhomme de chemin, avec un peu de tristesse au cœur, en se disant que c’était bien court!

 
la  jarjatte1

 

la jarjatte2

 
la jarjatte3
 

la jarjatte4

 
la jarjatte5
 

la jarjatte7

Là c'est devant le chalet de Pain d'épices dont je vous ai déjà parlé, on vient y déjeuner (le midi) souvent, surtout quand on skie. Quennie aussi a profité des vacances!

 
la jarjatte8

Et voilà Fred bien dubitatif: "je ne pourrais jamais redescendre ces pistes moi"!  Mais bien sûr il se trompe, c'est comme le vélo le ski, çà ne s'oublie pas!

 
AB asignat doré

25/08/2009

Remise à neuf!

Je suis rentrée cette aprés midi des 3 lacs. C'est trop peu dire que je me suis régénérée: je suis, comment dire?  neu-ve!!!

 
A1-1 3lacsdusoleil-1

Le matin, petit déjeuner à l'ombre des grands arbres avec pour seul bruit que celui du vent dans les feuilles, les canards qui remontent du lac réclamer un peu de pain,

 
A1-1 3lacsdusoleil-14
 

promenade de santé dans la forêt, farniente-lecture, petite sieste à l'ombre puis baignade, repos (toujours à l'ombre des arbres qui bordent le lac de baignade)

 
A1-1 3lacsdusoleil-04

jusqu' à être seule sur la plage, les enfants passant leurs aprés-midi à trouer leurs maillots sur les pentes du toboggan aquatique,

 
A1-1 3lacsdusoleil-11

repas au restaurant surplombant le lac et soirée animée du camping.

 
3lacsdusoleil-03
  

Vous l'aurez compris, je ne me suis pas épuisée. Une petite incursion au marché (très beau) du dimanche matin au village à côté mais c'est tout hein, pas de visites ni rien qui vienne troubler ma petite routine vacancière! Le Bon-heur!!!!

 
A1-1 3lacsdusoleil-014
 

Copie de imagemagic

21/08/2009

De courtes vacances fraîcheur.

Il faut savoir, quand l'air devient irrespirable et qu'on en a la possibilité, aller chercher ailleurs un peu de fraîcheur. C'est ce que j'ai fait: Je ne suis pas trés loin, à un peu plus de 200 Kms de chez moi, mais beaucoup plus haut en altitude, un lieu de lacs, de verdure, de silence et d'air pur!

A vous tous qui passerez par là je vous reverrai dés mon retour, je passerai vous faire un petit signe amical!

Voici 2 photos du Trièves. J'en ai déjà parlé dans ce blog. Ce sera là mon refuge. Ouf enfin! pouvoir respirer!

 

a1trièves1

 

a1trièves2
  

A BIENTOT!!!!

 
Copie de imagemagic

08:00 Écrit par Mireille dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : vacances, trieves, paix, fraicheur, air, eau, pur, silence, respirer, calme |  Facebook |

28/07/2009

Au fil du courant!

Finalement j'ai assez de matière pour vous faire un petit topo. Il s'agira de la descente de la Dordogne en canoë et canoë kayak surtout puisque le plus gros de notre séjour s'est déroulé sur l'eau. J'ai choisi des photos hors personnages remarquez-vous???

 
Voici d'abord le jardin devant la maison...

1Adordogne jardin devant

 

Puis derrière, un pré en fait. Le devant est abrité par un gros tilleul qui fait de l'ombre toute la journée pour manger, lire, lieu de vie par excellence en été!

l1Adordigne jardin l'arrière

 
La photo du départ de Copeyre, l'embarcadère, a été postée hier. Nous voici maintenant dans le courant.

1A dordogne à gageac

 
Nous nous laissons porter. Les enfants ont des kayaks, trés maniables. Mais trés vite Lili qui est un peu capricieuse, va casser le rythme. Au long du parcours, elle "essaiera" les 5 embarcations. Finalement à l'arrivée, elle sera dans le canoë de son père et mon gendre, le kayak attaché à l'arrière flottant à la va-comme-je-te -pousse:)!
 

Ici le Château de Castelnaud que nous pourrons revoir en petit train mais pas aussi beau: là il est pris dans le couchant et la brume montant de la rivière.

1A dordogne chateau de castelnaud

 
1A ne vous y fiez pas

Elle parâit calme hein? Ne vous y fiez pas: nous avons eu pas mal de rapides mais pas question de prendre des photos, cramponnons-nous pour ne pas nous mettre en vrille. Il s'agit là de souquer ferme!!!

 
 
1A dordogne villamblard

Ici, nous étions dominés par Villamblard. Les enfants auraient voulu que le canon nous salue au passage mais nous n'avons pas osé demander:)!

 
1A une gabare sur la dordogne

Et là, une gabare chargée de touristes nous précède. Nous la doublerons et les passagers nous feront une ovation surtout destinée aux enfants.
 

 
1Adordogne habitat troglodyte

Et je termine sur cet habitat troglodyte que nous avons beaucoup aimé. La photo est mal prise, on ne voit pas grand chose mais pas évident quand on est en mouvement, mon fils a bien demandé à la Dordogne de s'arrêter de couler mais elle est trés indisciplinée.;) Et puis, la distance aussi...

 
Allons, on ne va pas se quitter sans que je vous montre une petite image de pause sur une plagette. Là, Lili n'est plus fatiguée, elle barbotte avec sa cousine Mathilde avec plaisir. Nous les "grands" (Antoine compris)  nous sommes à l'ombre mais nous nous sommes tous baignés souvent.

A1dordogne

 
La promenade vous a plue? Alors lancez-vous! C'est à la portée de tous, trés facile. La Dordogne à partir de juillet n'est que rarement profonde. Peut être l'an prochain????

 
Copie de imagemagic

27/07/2009

L'aprés vacances.

la dordogne au fil de l'eau 1

 

Les vacances sont finies. Bien sûr tout a une fin mais quel dommage quand vous passez des moments formidables en famille de devoir se séparer!

Pour la première semaine, j'étais seule avec les petits enfants, nous nous sommes promenés mais pas loin dans le village de Martel, au marché, la campagne environnante mais surtout, chaise longue sous le gros tilleul devant la maison.

 

Puis les enfants et conjoints sont arrivés. Ah! La descente de la Dordogne en canoë kayak, les arrêts dans des guinguettes au bord de l'eau, les baignades sur des plages de graviers, seuls, les paysages, les châteaux, le bruits de l'eau sous les rames, le ciel changeant mais qui, jour après jour a su se maintenir au beau pour nous.

 

Nous avons vu de beaux endroits mais avons manqué de temps pour vraiment visiter. Est-ce important? Pour moi le bonheur a été de faire des choses avec les miens: il n'y a rien de mieux.

 

Le jour de l'anniversaire d'Olivia s'est passé dans le petit train du Quercy, vieille locomotive fumant et crachant et le soir resto sympa au bord de l'eau! C'est curieux non? Nous sommes restés en permanence au bord de l'eau alors qu'il n'y a pas plus intérieur des terres que le Lot.

 

Nous n'avons pas fait des masses de photos: quand vous ramez sur une petite embarcation, vous avez les mains prises (j'en ai ramené des ampoules d'ailleurs:o) Alors, il y en a mais ce sont des photos très familiales, de vrais souvenirs non pas seulement de lieux mais de moments de rires, d'émotions... partagés. Vous comprendrez bien que je ne vais pas les exposer ici. Ma famille ne le permettrait d'ailleurs pas.

 

Allons, on repart rechargés de tout ce que nous avons vécu ensemble et vive la rentrée!


Copie de imagemagic

05/07/2009

La route des vacances!

Vous descendez chez nous dans le sud pour les vacances? C'est bien! mais soyez patients, prudents, n'abandonnez pas votre animal sur une aire d'autoroute, il n'est pas responsable des embouteillages, il fait comme vous, il les subit. Prévoyez de l'eau, des fruits et surtout, surtout, des arrêts fréquents, rien ne sert de courir dans ces cas-là! Car regardez ce qui vous attend:)!

 
bonnes-vacances

 
Mais cool.... et BONNES VACANCES les juillettistes!

 
et bon dimanche à ceux qui, plus sages, attendront un peu. C'est ce que je fais mais vous me direz... Elle est tranquille, elle est sur place! Ben justement, je sais de quoi je parle!

 
Copie de imagemagic

29/06/2009

Les vacances. Extrait de mon Journal Perso.

chateau gombert
Collines de Château Gombert.

 
Je vous l'ai dit déjà, enfant je vivais dans la campagne en périphérie de Marseille. Pour vous donner une idée du lieu, si vous avez vu le château de ma mère et la suite de Pagnol, vous avez là un aperçu : Pour lui, les collines étaient le Garlaban, pour moi, celles de Château Gombert, mais toujours le Massif de l'Etoile et pas moins belles, pas moins pleines de sentiers aux senteurs Provence garantis où nous nous ébattions l'été venu avec un bonheur tous les ans renouvelé. Nous prenions garde, et nos parents ne cessaient de nous le rappeler, à ne jamais faire de feu dans ces lieux sacrés mais très secs où tous les ans des incendies, criminels ou pas, se déclaraient. C'est d'ailleurs toujours le cas aujourd'hui.

Nous faisions la cueillette de baies à confiture, ma préférée étant celle de mûres de ronces. Équipés de crochets de notre fabrication, nous nous arc-boutions pour attraper les plus éloignées qui, c'est bien connu, sont toujours plus belles, plus grosses. Et nous rentrions la bouche violette d'y avoir goûté,l es mains et les bras en sang. Maman n'avait pas le droit d'attendre: vite, nous l'aidions à laver à la fontaine notre énorme provision et hop! Au feu. Nous salivions devant le chaudron parfumé et nous adorions quand elle nous proposait à tous un bol brûlant de la préparation pour "vérifier" la cuisson:)!

Mais ce que j'aimais par-dessus tout c'est, après l'un de ces orages d'été qui nous laissait tremblants de peur, dans la quasi obscurité en plein après-midi, sortir dés les dernières gouttes pour ramasser les limaçons.
Çà n'a plus trop court de nos jours: il s'agit de ces petits escargots, blancs à marrons en passant par le beige, aux rayures en spirales, qui s'accrochent en grappes aux tiges montées des fenouils sauvages dont ils se gorgent de la saveur anisée. Nous avions nos coins, pas la moindre petite tige de fenouil ne nous échappait! Nous  prenions les plus gros  et veillions à en laisser toujours suffisamment pour assurer la relève, écolos avant la lettre que nous étions!
Nous les transportions dans des paniers à salade de l'époque, tapissés d'un torchon pour éviter l'évasion.
 
Maman les laissait dégorger 2 ou 3 jours dans des cages grillagées puis elle les préparait à l'aïgue sau, littéralement eau salée. Il s'agit en fait d'un bouillon  bien salé et poivré agrémenté de fenouil bien sûr, bouquet garni, ail et oignons, blanc de  poireau  et petits bâtonnets de carottes mais surtout d'une peau d'orange entière gardée et séchée de l'hiver. Je ne vous en dis pas plus, il est impensable que quelqu'un  envisage de nos jours de préparer ce délice que les grands dégustaient à l'apéritif avec un pastis bien frais pris sous un énorme chêne mais que nous enfants, nous mangions dans des bols, assis sur le pas de la porte, en tirant les limaçons de leurs coquilles avec une aiguille à coudre: un régal!

Et d'ailleurs puisqu'on en parle, je me souviens sur les marchés, les vendeuses de ces délicieuses petites bêtes, leur chaudron rempli, les cornets de papier gris déjà roulés et criant pour attirer le client: « à l'aïgue sau les limaçouns y'en a des graüs et des pitchouns »! Vous aurez compris à l'eau salé les limaçons, il y en a des gros et des petits, mais c'est moins chantant n'est-ce pas dit comme çà?

 
aigue sau
L'aïgue sau!

 
Copie de imagemagic

28/06/2009

V'là le dimanche!

On est dans le Midi là hein, le dimanche surtout en été, pas de place pour autre chose que les loisirs, comme tous les autres jours disons-le. Alors je vais profiter de ma journée de farniente et de beau temps et vous laisser savourer cette célèbre réplique... mais non je ne vous le dis pas, je vous laisse avec Raimu et ses amis qui vont tout vous expliquer!

Mais ne croyez pas hein, même ici dans le sud, ce n'est pas le grand beau tous les jours, le bleu et le rose, çà ce sont les brochures touristiques qui vous le disent mais on a un été exceptionnel là! Je veux dire par là qu'aujourd'hui il fait trop chaud, demain le vent se lêve et va nous pourrir la vie pendant minimum 3 jours, parce que le Mistral ce n'est pas rien, puis il fait beau mais vers les 16h sans crier  gare paf! des grêlons sur la binette et croyez-moi, quand vous êtes en train de bronzer çà surprend (et çà fait mal aussi), bref... été pourri, comme vous! peut-être allons! un peu plus chaud c'est vrai:)!

Je ne vais pas me plaindre, je n'aime pas la chaleur, c'est pour çà que je déménage si souvent, je monte, je monte... pour chercher un peu de fraîcheur. Là je suis dans les montagnes mais je sens que dans pas longtemps je vais en redescendre mais côté opposé voyez? genre plat pays, vers le Ch'nord!!! En sachant quand même que pour nous, gens du sud, le nord commence au-dessus de Valence, eh oui! Lyon, tout çà, c'est déjà haut.

Bon, j'arrête de blablater et je vous la mets ma vidéounette.

Je vous souhaite un... beau dimanche!!!!!

 

 

 
Copie de imagemagic

13/06/2009

Les vacances, parlons-en! Société.

Les 2 illustrations sont prises sur le camping de Ceyreste, petit village qui domine La Ciotat pas trés loin de Marseille. J'y ai passé de délicieuses vacances familiales.


1a vue camping de ceyreste
Une vue générale du (petit) camping et ses mobil-homes...


1a vue du caming de ceyreste
... et la vue, à partir de la promenade de santé du camping, sur la rade de La Ciotat et son bassin des carénages.

 

Et pourquoi ne parlerions-nous pas vacances? Il fait très beau (chez moi) et les touristes affluent. Mais nous, quel touriste sommes-nous?
 

La grande mode est au camping-car. Les machines sont de plus en plus sophistiquées et permettent à une famille de vivre presque comme à la maison: est-ce un bien? Sans doute devant le succès de la formule. C'est ainsi que nous voyons débarquer des engins aussi encombrants qu'un camion, qui ne roulent pas plus vite, où sont entassés les vélos pour tous, du tricycle au super VTC de maman et papa qui permettront de circuler en toute liberté pour visiter, plus ou moins suivant les lieux traversés. L'idéal me direz-vous? Et le prix dans tout çà? Combien d'années de vacances seront nécessaires pour amortir la bête?

Personnellement j'opterais, si je devais expérimenter ce genre de vacances pour un véhicule intermédiaire qui me permettrait d'être plus mobile, sans nécessairement être équipé de sanitaire parce que disons-le, quel que soit l'équipement dont on dispose, il faut bien s'arrêter dans un camping, une aire aménagée, pour faire les vidanges et surtout pour prendre une vraie douche bien chaude et ceci a un coût aussi.
 

Il y a une formule très intéressante aussi, c'est le gîte. L'accueil y est toujours chaleureux et trés personnalisé. Mais est-ce vraiment intéressant financièrement? Les gîtes sont très chers, autant qu'une location de vacances classique.
 

On peut également opter (et d'après un récent reportage au journal de 13h c'est la formule qui marche le mieux cet été en France) pour le mobil home ou le chalet en camping qui permettent de profiter des animations et c'est appréciable pour les familles dont les enfants et ados sont occupés au moindre prix. Car c'est bien beau la plage, les visites de curiosités locales mais les jeunes se lassent vite et préfèreront rester sur place, ils rentreront peut-être ignares faute de n'avoir pas assisté aux représentations offertes par le festival local, n'avoir pas visité le musée et la fameuse grotte dont la visite sont indispensables à la culture des parents mais ils se seront fait des copains, ils reviendront la tête pleine de souvenirs de plongeons mémorables et de pas de techtonik pour les ados, le rêve de retrouver l'année prochaine cette petite copine habituée des lieux à laquelle ils n'ont pas osé avouer leur  "sympathie:)!"
 

Il y a bien d'autres solutions et je n'oublie pas les voyages organisés qui nous emmènent si loin pour des prix très concurrentiels mais aurons-nous vraiment découvert le lieu de villégiature choisi ou plutôt ce que notre tour-opérator aura voulu nous en montrer? Si le but est de trouver le bronzage de nos rêves, alors OK! Quant au reste, pour approfondir notre découverte, il faudra choisir quelque chose de nettement plus onéreux!
 

Je ne parlerai pas ici de l'option hôtel mais si le cœur vous en dit... Pour un court séjour c'est la formule que je choisis, ainsi que la résidence hôtelière, mais le prix!
 

Et puis il y a les vacances dans la famille et çà c'est la valeur sûre. Enfin! Surtout pour le porte-monnaie et si beaucoup se disent d'année en année que les disputes avec la cousine Thérèse non merci on ne les y reprendra plus, la formule a encore de beaux jours devant elle!
 

Et vous, que ferez-vous pour vos vacances cette année? Et si vous nous faisiez un post pour nous raconter votre solution idéale ou vos déboires?

 
Copie de imagemagic

26/05/2009

Ma Provence: Un déjeuner à La Jarjatte.

Nous allons généralement au restaurant en famille le dimanche. Initialement j'avais prévu d'aller à l'un des 2 restos en bordure du lac. Puis tout compte fait nous avons opté pour "Le chalet de pain d'épice" qui nous accueuille régulièrement en hiver puisqu'il se trouve au pied des pistes de ski de notre petite station familiale, La Jarjatte, déjà La Drôme!!! Là haut l'été on peut trouver un peu de fraîcheur et elle était bienvenue. Et les paysages sont grandioses sur 360°!

 
1 A1jarjatte les aiguilles
Voici les Aiguilles qui dominent le vallon. On rejoint par là le Dévoluy et là, dans ces montagnes se trouve le col du Festres la passe qui a permis au loup de venir dans cette vallée qui n'est pas sa résidence habituelle.

 

 
1 1A jarjatte les aiguilles
Et voici la plus belle des Aiguilles à mon avis.

 
Le menu était simple: salade Champsaurienne (roquette, radis, tourtons une spécialité du coin), pintade aux morilles accompagnée d'une écrasée de pommes de terre-cébettes-huile d'olive, d'un flan d'épinards, d'asperges braisées, fromages locaux et clafoutis de cerises du verger.

 
Et aprés le café du patron (notre amie Marie-France en l'occurence) nous sommes allés prendre la température de l'eau du torrent tout prés: glacée:)!

 
1 1A jarjatte2

 
1 1A jarjatte1
Avouez que c'est tentant! Mais les pieds seulement et encore! vous avez l'impression qu'ils vont partir dans le courant! Quand je pense qu'il y a déjà des fous qui s'y essaient au rafting!

 
Nous avons aussi des vaches chez nous  (çà c'est pour l'amie bio si elle passe par là, qui nous nargue régulièrement avec les siennes:/)!

 
1 A1jarjatte vaches

 
Ainsi que des marmottes et des bouquetins. Allons, on n'a pas fait forts là parce qu'en principe on voit rarement une seule marmotte, un seul bouquetin: hé bien là si! impossible d'en voir davantage!

 
1 1Ajarjatte marmotte
Dame Marmotte...

 
1 A1jarjattebouquetin
Et sieur Bouquetin:)!

 
Je me rends compte, nous sommes tellement habitués à voir des prairies pleines de fleurs que nous n'avons fait aucune photo et pourtant, boutons d'or, bleuets, mauve, ciboulette sauvage... et même des champs roses de sainfoin! Il va falloir que je remonte, peut être pour accompagner les enfants qui font volontiers du cyclopiste à la belle saison (on monte avec le tire-fesses sur des vélos à roues larges et on redescend par les pistes de ski).

 
Voici une vue du Ruzand vu d'en haut...

 
ruzand3_3-300x400

 
Et puis plus bas, presqu'au niveau de Lus La Croix Haute!

 
1 A1jarjatte rivière plus calme

 
Et à bientôt pour une prochaine promenade régionale!

 
Copie de imagemagic

14/05/2009

Acrostiche: Cinéma De Pays.

Voici 20 ans exactement mon film préféré était présenté au Festival de Cannes.

 

aaciné1

 

Ici nous sommes à la campagne, c'est pourquoi nous bénéficions du Cinéma de Pays: un artisan passe de village en village, s'installe où il peut, en plein air ou dans les salles des fêtes en cas de pluie et nous offre des films récents -bien que l'acrostiche puisse en faire douter mais c'est pour les besoins de la cause- qui nous régalent.
 


L'été les touristes apprécient beaucoup cette formule qui leur permet de voir un film tout en bénéficiant de l'ambiance conviviale, festive, des vacances. Généralement tout çà se termine par un petit verre à la buvette installée pour la circonstance et le tirage au sort du billet d'entrée gagnant qui permet de repartir avec l'affiche du film en souvenir:)! Sympa non?

 
aaciné7

 

C 'est une petite salle dans un joli village
I ci pas de rideau mais des chaises de bois
N i bonbons chocolat, mais on vient à tout âge
E merveillés souvent, ou tristes quelquefois.
M on film préféré, c'est là que je l'ai vu;
A  Eyguians l'an dernier il était programmé.


aaciné2


D ans l'assistance je crois, nous étions tous émus
E tonnés d'assister aux larmes de Noiret.


aaciné4



P eut-être n'est ce pas le faste des palaces              
A u Ciné de Pays on ne vient pas pour çà
Y voisinent tous ceux qui aiment le cinéma
S eptième Art n'en déplaise, et jamais ne nous lasse.
 

 Copie de imagemagic

08/05/2009

Ma Provence: La Parade du 8 mai!

La cérémonie commémorative du 8 mai 1945, présidée par Nicolas Sarkozy, se déroulera au large de la plage de la Nartelle dans la commune de Sainte Maxime.
15 navires de guerre participeront à cette revue navale. Un défilé aérien de la Patrouille de France survolera les lieux sous le beau soleil que nous prédit la météo.

C'est la 64ème commémoration et la cérémonie débutera à 11h30.
 

revuenavale8mai1

La rade de Toulon, port militaire, en préparation pour le 8 mai.

 
Mais pour moi Sainte Maxime et tout particulièrement la Plage de la Nartelle, c'est surtout les vacances: nous y allons régulièrement au mois de septembre (l'année dernière nous y étions en août pour cause de dessistement d'un locataire) dans cette maison chère à nos coeurs,

 
0003réduit

 
0002réduit

 
et voici la plage, juste en dessous: la plus belle du coin à mon avis. Là, pas de grands immeubles mais des maisons de toutes sortes étagées sur les collines de ce que nous appelons La Petite Corse, grandes ou petites mais toutes tournées vers la mer et dans le style régional.

 
0001réduit

 
0004réduit
 

Le matin, en prenant le petit déjeuner sur la terrasse, on aperçoit les CRS qui placent le drapeau. S'il est vert, à nous les flots bleus dans le calme. Puis on remonte (à pieds, il y a un accés par de grands escaliers) et on ne redescend jamais avant 16h30, 17h aprés un petit pénéqué* à l'ombre au gros de la chaleur!

Le midi, le premier qui a servi le pastis ou le petit rosé bien frais agite un torchon pour prévenir les retardataires sur la plage: là on ne s'amuse plus, les choses sérieuses se mettent en place:)!

 
J'espère que personne ne viendra jamais, quelle qu'en soit la raison, abimer ce coin de paradis!


*pénéqué: petite sieste provençale.

 
Copie de imagemagic