01/02/2010

Un deux trois: Texte d'atelier.

Un autre texte d'atelier. Je vous laisse le soin d'en retrouver la consigne:)!

 

2a

 

 

Il est venu ce jour et il faisait très sombre.
Un homme marchait seul, il attendait nous Deux

Il a suffi qu'un temps Trois femmes l'âme en bleu
Multiplient mais par Quatre la source de nos ombres.
Cinq jours seront utiles à finir cet ouvrage
Six hommes cagoulés avanceront vers vous
Vous ne croiserez point le funeste destin
Des Sept autre damnés que Huit dingues détiennent.
Il est Neuf plombes à peine mais celà me viendra
A Dix heures tapantes je vous retrouverai
Onze personnes en somme oseront me lécher
Sur Douze ici présents d'où viennent les péchés.

Treize coups sonnent clair et moi je me rhabille
Les siestes crapuleuses ne dureront jamais
Midi à Quatorze heures il ne faut pas chercher.
Je donnerai mon coeur au grand Quinze de France
Qui détenant Chabal ne pourra que gagner
Seize heures! c'est le prêtre qui vient de me souffler
Les Dix sept coups de coeur de la dame patronnesse.
Mes Dix huit ans sont loin je ne connais l'ivresse
Des Dix neuf âmes soeurs qui seront châtiées
Après avoir fait fort du haut de ces Vingt berges.
Il ne me reste donc que Vingt et un fardeaux
Je ne saurai de flic que Vingt deux le vain mot
A Vingt trois on le sait l'équipe n'a plus de lien
Et enfin! Vingt quatre heures ont passées .
Un nouveau jour revient et ni une ni deux
L'ombre enfin trépasse....

 
Comprenne qui pourraClin d'oeil!!!!

 
AB asignat doré