17/11/2009

AWARD AWESOME BLOGGERS.

awesome bloggers

 
C'est Géraldine qui me remet cette récompense: Mazette! Je suis impressionnée et flattée! Alors merci Géraldine, au blog magnifique de poésie, de richesse et de finesse!
 
En guise de Trophée j'ai piqué l'illustration de Géraldine et quelque peu recadrée mais libre à vous de choisir autre chose!

Alors, les règles d'abord:


1) Remercier celui qui te l'a donné,
2) Copier l'award awesome blogger,
3) Le poster,
4) Dire 7 choses que tes lecteurs ne savent pas sur toi,
5) Mettre les liens des 7 bloggeurs,
6) Les prévenir qu'ils ont gagné un award à leur tour.


Que dire que vous ne savez de moi alors que je raconte ma vie ici!

- Je suis extrêmement fragile, vulnérable, un rien me blesse. C'est-ce qui me fait me prémunir des contacts souvent. Rester dans la relative superficialité c'est aussi se préserver des coups éventuels, des déceptions mais aussi hélas, des bonheurs qui pourraient résulter de plus d'ouverture et de confiance.

- S'il me fallait choisir, ma vie serait le bord de mer, sans rien autour mais être là à écouter le ressac sans rien dire: être face à la mer, c'est pour moi me faire face.

- J'adore chanter et je le fais toute la journée. Quoi???? Savez-vous que c'est une qualité çà:)?

- J'ai dû un jour faire un choix entre 2 personnes, c'est-à-dire cesser d'en voir une, très proche, pour me sentir digne de l'autre. Ce choix m'est une souffrances mais je ne regrette pas. Est-ce que çà en valait la peine? Oh! Que oui!

- Je déteste la cancoillotte et pourtant pendant toutes les années du premier mariage de mon fils, j'ai laissé croire à ma petite belle fille originaire de Franche Comté que j'aimais çà. Mais çà colle, c'est horrible!!!!!!!!!!!!!! Même aujourd'hui elle, mais mon fils aussi, ne le savent pas!

-  Un matin, vers 4h en fait, en pleine nuit sous ces latitudes, je devais aller à Yaoundé au Cameroun, la ville la plus proche: je vivais en brousse et s'il pleuvait des trombes d'eau à l'extérieur, panne sèche au robinet. Pensez-vous que j'ai renoncé à ma douche pour autant? Non! J'ai pris ma serviette et mon savon, et je suis allée me laver dehors, sous la gouttière au coin de la case. Je tremblais de froid et j'ai attrapé un gros rhume mais au moins j'étais propre!!!!

- Lorsque j'étais petite fille, j'ai fait semblant de lire un conte alors que, si je tournais bien les pages du livre, c'est une histoire de mon invention que je racontais (gros mensonge!).

Voilà! Finalement il y a tant de choses qu'on ne dit pas nécessairement! Maintenant me revient la lourde tache de décerner ce prix à 7 de mes camarades blogueur(se)s:


- Laura, tu ne m'en voudras pas j'en suis sûre!!!
- Alain, nous avons tous envie de te mieux connaître, tu le sais.
Marese, raconte-nous un peu! Je connais déjà quelques petites choses...
- Nays, on t'aime beaucoup alors bien sûr, en savoir plus....
- Mel nous enchante avec ses photos mais la connaissons-nous???
- Angélique vient de créer un nouveau blog et elle peut en dire des choses: savez-vous... mais je la laisse vous raconter!
- Anne se remettra vite de sa grippe et partagera bien quelques petits secrets avec nous!!!!

Allons, au plaisir de vous lire!!!!

 
AB asignat doré

04/09/2009

Mon blog, partie de moi!

a1écrire

 

Je poste ici, contrairement à 4 mains où tout était fiction, des moments de ma vie. Certains ne sont pas forcément gais que voulez-vous: la vie est un tout: bonheurs, malheurs, petites et grandes joies mais aussi peines plus ou moins profondes, cruauté... C'est-ce qui m'a construite, qui a fait que je suis moi, telle que je suis avec ma sensibilité parfois trop vive, mes colères face à l'injustice, surtout quand elle est dirigée vers des enfants... mais pas seulement.

Mes choix de vie, l'entraide par exemple, sont forgés par mon propre passé. Sans doute, quand j'en avais tant besoin, le fait que la maman d'une petite camarade m'ait donné l'attention que ne m'apportait pas ma famille a-t-il fait naître en moi le désir de rendre ce qui m'a été donné de cette façon.
 

Puis je me suis aperçue que si l'évocation de mes souvenirs heureux faisaient renaître les vôtres et étaient fort appréciés, quand il m'est arrivé de raconter simplement des peines, parfois la cruauté de ma propre vie d'enfant, un évènement qui, par sa dureté, a marqué mon âme à jamais... vous réagissiez de manière plus vive, presque agressive, voire carrément insultante pour certains qui n'ont pas hésité à m'envoyer des mails outrageants. Mais ces moments-là, en les niant, me feraient me renier moi-même! Alors que faire? N'écrire et de plus en les édulcorant, que des pans de vie semés de rires et de joies? Qui pourrait croire que je ne suis que cette femme-là? Renoncer à me raconter? Ce blog a été, contrairement à 4 mains, dans lequel j'ai mis tant de temps à poster ma propre photo par souci d'anonymat , conçu pour cela: parler de moi, un peu, mais très expurgé pourtant, des parties de mon journal personnel. mais ce qui peut être dit sans trop en dire!
 
Alors je m'interroge: dois-je changer de genre et ne poster là que du général? Des recettes, des blagounettes, un poème (encore qu'ils disent déjà beaucoup) ou un texte d'atelier, un résumé de vacances, des photos de ma région, un fait de société? Dois-je me cantonner à çà? Car je mets tout cela ici déjà mais est-ce que ce contenu là me plairait à moi? Ce blog se veut  ouvert à tout, c'est mon choix: la variété des posts en atteste. Alors oui, peut-être devrais-je supprimer les parties qui me concernent plus intimement et écrire sur moi pour moi! mais dans ce cas, serait-ce encore mon blog ou bien deviendrait-il plutôt celui que je ferais pour vous plaire?  est-ce là son but? Là je dis non, ce blog je l'ai créé pour mon plaisir et il vit pour cela. Si ce n'était plus le cas il n'aurait plus de raison d'être!
 

 
Copie de imagemagic