19/07/2010

Un dimanche dans Le Queyras.

Un dimanche comme un autre. Enfin! Pas tout à fait puisque je ne fais plus de randonnée depuis quelques temps déjà. Alors disons que c'était l'occasion de me remettre en jambes!

 

Il s'agit là d'une promenade dans Le Queyras. Nous avons laissé la voiture à la sortie de Saint Véran et pris un large chemin, presqu'une route puisqu'en fait on peut avancer en voiture jusqu'à l'ancienne mine de cuivre, soit raccourcir le trajet de 4 bons Kms.

 

9 st veran.jpg
ST Véran.

 

18 st veran les mines de cuivre.jpg
Mine de cuivre.

 

Ça monte et il faisait très chaud mais il était encore tôt.

 

12 st veran.jpg

 

22 st veran.jpg

La famille en action.

 

Le Queyras est le pays des marmottes. Qui ne connait pas les Hautes Alpes n'a jamais vu ces jolies petites bêtes qui se remplument dés les premiers beaux jours, doublent de volume pour aborder l'hibernage.

 

20 st veran.jpg

 

36.jpg

 

Et la région des alpages fleuris par excellence.

 

14 st veran.jpg

 

15 st veran.jpg

 

16 st veran.jpg

 

17 st veran.jpg

 

24 st veran.jpg

 

37 st veran.jpg

 

44 st veran.jpg

 

Ha! qu'il est haut, l'est haut, le haut des montagnes

Toujours çà monte et jamais çà descend... (chanson populaire).

 

30 st veran.jpg

 

23 st veran.jpg

 

41 st veran.jpg

 

42 st veran.jpg

 

Mais quels paysages! et quand on grimpe, à hauteur de la neige on a moins chaud.

 

43 st veran.jpg

 

21 st veran.jpg

 

1st veran.jpg

 

Il y a les pauses aussi, ne serait ce que celle du déjeuner devant un décor sublime.

10 st veran.jpg


26 st veran.jpg

 

Et puis la descente mais en longeant la rivière. Et ne vous y fiez pas, l'eau est glacée et mon gendre est fou:)!

31 st veran.jpg

 

Sous un ciel parfois tourmenté: va-t-il pleuvoir?

3 st veran (molines).jpg

4 st veran.jpg

 

Et l'incontournable cairn auquel nous avons apporté notre pierre bien sûr!

32 st veran.jpg

Saint Véran sourit au loin.

40 st veran.jpg

 

 

Journée bien remplie non? Et quelle beauté!

 

Mireille WILLE.

11/03/2010

Texte d'atelier. Vous verrez bien:)))!

montagne atelier

 
Contrainte:

Chaque participant a donné 2 chiffres de 1 à 9 correspond à des propositions. Il s'agissait de les joindre par  l'adverbe  « comme » et introduire la phrase ainsi formée dans un texte en expliquant la proposition ainsi faite. Exemple: a) je suis verdoyant, b) verre d'eau.
La phrase à introduire et à expliquer sera: Je suis verdoyant comme un verre d'eau.

Et voici le texte! J'ai fait ce que j'ai pu avec le tirage que j'ai eu. Si vous le voulez, il est facile de retrouver ce tirage!


Pour qui ne me connaît pas, je me présenterai ainsi: Mimi du sud de la France (à l'époque mimi du sud n'était pas sur les blogs)!  Foin de Martin ou Estoublon, ces sobriquets stupides dont je me suis affublée pour me présenter à vous: un pseudonyme m'a-t-on dit! Non, moi je suis d'ici et j'ai le caractère afférent tout en bonhomie, en rondeurs charmantes (le caractère hein, pas moi) comme nos montagnes naissantes (jusqu'à 1800m quand mêmeSurpris) qui ne s'élèveront en éperons abrupts que bien plus avant, vers la Savoie.
Ici, tout est vallonnements, douces plaies et tendres bosses, terrain qui verdoie, qui s'alanguit aux beaux jours sous le vol des martinets frôlant les doux coquelicots, aux vrombissements des butinantes abeilles: tout est caresse et voluptés pour étinceler sous un manteau d 'hermine l'hiver venu, faire silence et s'endormir (waouh, çà en jette hein, mine de rienClin d'oeil).

Je suis ainsi je suis paresse de la nature provençale. Comment vous dire? Je suis... allons: je suis fainéante comme une dépression précoce de nos montagnes qui voûterait mollement son dos sous un soleil tôt venu la caresser. Et je lézarde et m'assoupis avec volupté dans cette lumière dorée.
Je ne pourrai jamais, je le sais, courir au plus pressé, je n'accélèrerai jamais le mouvement pour prendre le dernier train pour Tobrouk ou me hisser au sommet de ces pyramides d'où 40 siècles nous contemplent comme disait notre bon vieux Napo a ses grognards ce qui ne l'empêcha pas de mettre genou à terre par ce funeste hiver 1815 en s'écriant « Waterloo, Waterloo, morne plaine » devant un Wellington ému aux larmes.

Voilà, vous savez tout de moi à présent. Je me suis livrée à vous comme les 6 bourgeois de Calais le firent à Édouard III d'Angleterre, la corde au cou, les pieds nus, enchaînés... je n'irai pas jusque là mais vous aurez pris note de la confiance que je vous porte (d'Italie, celle du soleil, ne vous trompez pas sur le périph faute d'avoir à refaire un tour complet de Paris (mais pourquoi j'écris çà moi?Rigolant).

 
dyn006_original_130_137_jpeg_2663927_00d9c9bda2f680c1f7500617f32f77d0

05/03/2010

Flemme!

Oui hein, pas trop décidée aujourd'hui. Alors bon, en ce moment notre quotidien c'est çà, ce que je vous montre sur la photo: des hauteurs enneigées puis du soleil, du ciel bleu et du vert au dessous de 800m environ.

Voilà, vous savez tout, plus qu'à ajouter la photo prise sur la route de Gap. Bonne journée à tous!!!!

 
dernière neige vers Gap

 

dyn006_original_130_137_jpeg_2663927_00d9c9bda2f680c1f7500617f32f77d0

04/03/2010

Coup de coeur lecture.

eteprodi

 

Dans « Un été prodigue », Barbara Kingsolver tisse avec subtilité le récit de la vie de trois femmes au pied de la chaîne de montagnes des Appalaches.

Deanna Wolfe, la cinquantaine, est ranger, employée par l'Office des forêts. Elle vit dans une cabane au confort rudimentaire pour accomplir sa mission : la sauvegarde des coyotes. Les journées s'écoulent tranquillement au fil des saisons jusqu'à ce qu'un jeune et grand gaillard, Eddie, chasseur de son état, fasse irruption dans sa vie.
 

Lusa est une belle trentenaire bardée de diplômes qui a quitté son environnement familier et urbain lorqu'elle a épousé un jeune fermier. Lorsqu'il meurt brusquement, elle hérite de l'exploitation agricole et décide de se lancer dans l'aventure. La tâche se révèle d'autant plus difficle que sa belle-famille lui est hostile et qu'ils refusent qu'elle abandonne la culture ancestrale du tabac pour démarrer un élevage de chèvres.


Quant à la très dynamique Nannie Rawley, femme d'un âge certain, elle cultive des pommes de manière biologique alors que son voisin Walker essaie de réimplanter une espèce de châtaigniers à grands renforts de pesticides. Guerre assurée entre les deux et pourtant...


L'héroïne de ce roman de Kingsolver c'est la nature ; toutes les réflexions sur lesquelles il repose tournent autour de la place que les être humains peuvent y trouver sans la dégrader et des relations d'interdépendance qu'ils entretiennent. Roman écologique au sens premier du terme, c'est-à-dire les relations des êtres vivants au sein de leur milieu. Barbara kingsolver a le don d'émouvoir les lecteurs en créant des histoires touchantes dont l'écho résonne longtemps à leurs oreilles. Les destins de ces trois femmes, qui paraissent n'avoir aucun lien etre elle ce qui est faux, on s'en rend vite compte,  sont de remarquables leçons de vie.


Lire ce livre, c'est du bonheur, de la pureté, lumière et transparence : j'ai adoré et je suis sûre que nombre d'entre vous vont s'y jeter à coeur joie:)!

 
dyn006_original_130_137_jpeg_2663927_00d9c9bda2f680c1f7500617f32f77d0

22/02/2010

C'est reparti!

Un petit post de mise en route. Des photos prises ce matin à 8 heures...
 

1
 

Et pourtant...

 
2

Aujourd'hui, c'est sûr, il fera bleu!

 
AB asignat doré

24/10/2009

Montagnes en Majesté!

Vous avez remarqué? Je ne suis pas très présente sur les blogs. Un peu de mou dans les rouages on va dire:) çà arrive mais çà se soigne. C'est ce que je fais. En attendant et pour ce premier week-end vraiment automnal ici, je vous fais partager ces quelques photos : elles sont toutes vraiment locales puisque prises soit dans le Buëch soit dans Le Dévoluy. Certaines vous diront peut être quelque chose: des lieux pris pendant les beaux jours mais çà change tant la montagne!

 

 

 

AB asignat doré

05/08/2009

GAP, ma ville!

Jai envie de vous parler de la ville qui me voit le plus souvent: c'est là que je fais mes courses, je fréquente son marché, ses boutiques, ses cinémas et théatres... bref! j'y vis.

 
Le samedi est jour de marché

 
a gap marché samedi3

Il y a tout ce que vous pouvez souhaiter sous ces tentes!

 
a gap marché samedi2

 
a gap marché samedi

 Essentiellement des produits de nos paysans locaux vous l'aurez compris!

 
gap centre2

Et pendant ce temps le centre-ville est bien triste!Mais c'est rarement comme çà hein! Généralement on se bouscule dans la rue Carnot:)!

 
gap centre

Comme vous pouvez voir, c'est assez coloré: une ville moyenne en pleine montagne.

 
gap salon de thé

C'est là que je prends mon thé l'aprés-midi, le salon de thé à la tente bordeaux. Les pâtisseries y sont savoureuses et je ne vous parle pas des chocolats que les amis belges appellent plutôt les pralines.

 
a gap marché samedi6

Tout prés de ce coin charmant!

 
a gap marché samedi6 hlm

Un petit tour aux HLM locaux: pas mal non?

 
a gap marché samedi4

Gap sur la route du retour. Les photos ne lui rendent pas justice à ce Bassin Gapençais: c'est beau à couper le souffle quand on le voit dans son ensemble. Les montagnes dessinent un cirque autour de la ville, comme un écrin.

Alors je vous poste là quelques images du coin.

 
a gap marché samedi5

En plus le fait de réduire au maximum les poids et taille n'arrange pas la clarté des clichés.

 
a gap marché samedi7 autour

Mais il y a des merveilles à découvrir simplement en se garant sur la nationale, et en faisant quelques pas, quitte à s'aventurer parfois dans le courant glacé!

 
en allant vers

Celle-ci est prise directement de la bande d'arrêt d'urgence! ouille! les cruchaults (c'est ainsi que j'appelle les gendarmes, référence aux gendarmes de St. Tropez. C'est le nom de Galabru dans le film).

 
GAP

Le ciel est magnifique et vous voyez là-bas Gap dans la cuvette! Il y fait froid l'hiver!

 
corréo sur route de gap

Et enfin Corréo et le lac que nous appelons la mare tant il manque d'eau l'été!

 
J'espère que vous aurez apprécié de me suivre dans ce qui fait somme toute partie de mon quotidien. Nays, maintenant tu sauras où je suis quand je dis que je vais à Gap!

 
On se retrouve demain pour un autre sujet, une nouvelle papote:)!

 
Copie de imagemagic

03/07/2009

J'ai été taguée:)!

eh oui! me voilà taguée en signe d'amitié et j'en suis trés fière! C'est notre ami Alain l' Universel vous savez, celui qui nous fait tant rire en nous racontant sa vie parce qu'en fait il nous raconte aussi un peu la nôtre, ses petits travers que nous retrouvons tous un peu chez nous, bref! qui est notre frère, notre alter-égo par ce qu'il nous dit au quotidien! un homme bon qui nous ressemble qui, en nous parlant de lui nous parle un peu de nous: que désirer de plus?
 

D'aprés ce que j'ai compris, la règle est simple hein, il s'agit de poster ici 7 images bleues qui se trouvent déjà dans le blog. Facile pour moi: mon blog est bleu, il devrait se suffire à lui-mêmeDe plus je parle tant de mer et de paysages de Provence que je ne devrais pas avoir de mal à trouver.
Les voici ces images qui auront pour tâche de vous peindre la vie en bleu pour le moment que vous passerez là
:

 
1image bleue

 
2image bleue

 
9image bleue

 
7image bleue

 
3 image bleue

 
8image bleue

 
4image bleue

 
Pas facile de faire un  choix! J'ai essayé d'illustrer à peu prés ce qu'est mon blog mais pas trouvé de photo de recette, de blagounette ni d'Afrique qui soient bleues! Là vous voyez surtout mes montagnes et la mer:)!

 

Maintenant il va s'agir de désigner les 7 personnes qui prendront la suite: encore un choix mais bien plus douloureux: je vous aime tous!

 
Je dirai donc:
 

- Petzouille

- Brig

- Chantal

- Laura

- Rose

- Phil

- Big

 

Et voilou!!! A eux maintenant de suivre la chaîne et de nous montrer LEUR vie en bleu! Je vais de ce pas leur faire une petite visite!

 
Copie de imagemagic

21/06/2009

Un coin de vie!

Mon week-end est trés chargé, particulièrement ce dimanche. Mais je prends le temps de vous offrir ce moment de sérénité et vous souhaite à tous un joyeux dimanche!

 
bon dim2

19/05/2009

Ma Provence: Le petit train de La Mûre.

Il y a pas très loin de chez moi en allant sur Grenoble dans le Trièves un très beau village, Mens, puis La Mûre et son petit train qui circule dans des sites inaccessibles autrement et vous fait découvrir des merveilles.
Nous avons fait la promenade en famille: une journée mémorable. Il y a tout ce qu'il faut pour se restaurer, se reposer, acheter des souvenirs... et surtout la beauté! 

 
1Apetit train1

 
1Apetit train2
 


Quand on vit à la montagne, on finit par ne plus voir vraiment ce qui nous entoure, les paysages changeants en fonction des saisons, toute la gamme des verts du printemps par exemple! Il faut un coup de pouce comme celui-là pour nous réveiller. 

 
1A petit train6

 
1Apetit train5

 
La montagne est belle toute l'année et pas seulement l'hiver sous la neige. Une prochaine fois, rappelez-le moi si j'oublie, je vous présenterai les lacs: sublimes!

 
1Apetit train3
  


Copie de imagemagic

06/05/2009

Ma Provence: Les calanques.

Les calanques de Cassis viennent d’être classées 11ème Merveille du Monde au Patrimoine de l’UNESCO. Un grand plaisir: ces calanques sont uniques au monde et pour certaines elles sont accessibles seulement par la mer.

 

Pour moi je dirai qu'elles se suffisent à elles-mêmes. Et si vous poursuivez jusqu'à La Ciotat, vous en découvrirez d'autres dont la ravissante Figuerolles.
 

Elles appartiennent au massif de Marseilleveyre, et bien sûr, comme elles s'étalent de Marseille à Cassis, les 2 villes s'en disputent la propriété.
 


 

dyn005_original_500_333_pjpeg_2572620_914a60cde06df812b3861cb96e560601

Ici Callelongue, où mon pêre m'emmenait pêcher petite, je l'adorais (maintenant encore!)

Pour ceux qui savent les découvrir, les calanques représentent un havre de paix, de calme, des lieux idéaux pour se retrouver

 

1

 

Elles représentent, pour qui aime la nature et le défi, un terrain de jeu remarquable.
Mais soyons prudents: Ne pas oublier de se munir d'eau douce et de nourriture.

 

en vau

 

envau encore2

 
en vau vue d'en haut3

 

 Trois vues de la Calanque d'En Vau, parce qu'elle le vaut bien. La dernière est prise du haut!

 
MORGIOU4

Morgiou

 
La Mounine 5

 
La Mounine

 

l'escu6


L'Escu
avec La Mounine, accessible par la mer seulement.

 

 port miou 7

Port Miou, quelle splendeur!
 

podesta la méconnue8

Podesta la méconnue.

 
sugiton 9

 
Sugiton bien sûr! Comment ne pas l'aimer...

 
port pin et ses eaux de lagon10

 
Port Pin et ses eaux de lagon

 
roches blanches et eaux limpides11

 
Roches blanches et eaux cristallines.


Je déplore les visites en bâteaux, inévitables hélas, au départ de Marseille, Cassis voire La Ciotat. Les calanques se méritent et y partir trés tôt le matin, sac à dos pour une randonnée pédestre est une vraie récompense bien que réservée aux bons marcheurs. Et le bonheur de la baignade dans des eaux limpides à l'arrivée n'a pas de prix (pensons au pastis dans le sac).

 
cap canaille 12

 
Le merveilleux Cap Canaille qui domine Cassis.

 
bouillabaisse 11

 

Et aller là-bas sans emporter de canes à pêche serait regrettable car, quel plaisir de rentrer avec ses poissons de roche et préparer une bonne bouillabaisse!

 
On se retrouve sous peu pour une nouvelle visite de ma Provence, côté mer ou côté montagne mais toujours aussi splendide!

 Copie de imagemagic