19/07/2010

Un dimanche dans Le Queyras.

Un dimanche comme un autre. Enfin! Pas tout à fait puisque je ne fais plus de randonnée depuis quelques temps déjà. Alors disons que c'était l'occasion de me remettre en jambes!

 

Il s'agit là d'une promenade dans Le Queyras. Nous avons laissé la voiture à la sortie de Saint Véran et pris un large chemin, presqu'une route puisqu'en fait on peut avancer en voiture jusqu'à l'ancienne mine de cuivre, soit raccourcir le trajet de 4 bons Kms.

 

9 st veran.jpg
ST Véran.

 

18 st veran les mines de cuivre.jpg
Mine de cuivre.

 

Ça monte et il faisait très chaud mais il était encore tôt.

 

12 st veran.jpg

 

22 st veran.jpg

La famille en action.

 

Le Queyras est le pays des marmottes. Qui ne connait pas les Hautes Alpes n'a jamais vu ces jolies petites bêtes qui se remplument dés les premiers beaux jours, doublent de volume pour aborder l'hibernage.

 

20 st veran.jpg

 

36.jpg

 

Et la région des alpages fleuris par excellence.

 

14 st veran.jpg

 

15 st veran.jpg

 

16 st veran.jpg

 

17 st veran.jpg

 

24 st veran.jpg

 

37 st veran.jpg

 

44 st veran.jpg

 

Ha! qu'il est haut, l'est haut, le haut des montagnes

Toujours çà monte et jamais çà descend... (chanson populaire).

 

30 st veran.jpg

 

23 st veran.jpg

 

41 st veran.jpg

 

42 st veran.jpg

 

Mais quels paysages! et quand on grimpe, à hauteur de la neige on a moins chaud.

 

43 st veran.jpg

 

21 st veran.jpg

 

1st veran.jpg

 

Il y a les pauses aussi, ne serait ce que celle du déjeuner devant un décor sublime.

10 st veran.jpg


26 st veran.jpg

 

Et puis la descente mais en longeant la rivière. Et ne vous y fiez pas, l'eau est glacée et mon gendre est fou:)!

31 st veran.jpg

 

Sous un ciel parfois tourmenté: va-t-il pleuvoir?

3 st veran (molines).jpg

4 st veran.jpg

 

Et l'incontournable cairn auquel nous avons apporté notre pierre bien sûr!

32 st veran.jpg

Saint Véran sourit au loin.

40 st veran.jpg

 

 

Journée bien remplie non? Et quelle beauté!

 

Mireille WILLE.

05/01/2010

La noce: Atelier d'écriture

Je vous propose aujourd'hui un texte d'atelier d'écriture dont la consigne consistait à tirer une phrase dans une histoire existante et broder autour une petite nouvelle ou un conte n'ayant rien à voir avec l'histoire initiale.
A l'époque, je vivais encore à Estoublon et notre coiffeuse et amie se mariait prochainement: je me suis tout naturellement laissée inspirer, d'autant qu'elle faisait partie de l'atelier:)))! Mais non, elle ne l'a pas mal pris, au contraire, nous riions beaucoup dans cet atelier de joyeux(ses) drilles!

 
1-1A

 
Depuis le matin, Germaine s'affairait. Elle avait passé une nuit affreuse prise entre les ronflements sonores de la cousine Zoé et les reniflements du boxer de Jules qui, s'étant réfugié sous son lit où il trouvait les moutons confortables, dormait du sommeil du juste; Si on ajoute à cela les bigoudis serrés quelle supportait depuis la veille à midi, difficile de trouver un repos réparateur!
Et puis un mariage, çà n'a pas lieu tous les jours et le sien Germaine, elle le voulait impeccable. Elle partageait la vie de Jules depuis deux ans déjà. Pourtant, pour faire plus vrai et justifier la robe blanche et la couronne de fleurs d'oranger, depuis une semaine elle l'envoyait dormir chez ses parents à la Ferme du Cocu où devait avoir lieu la noce.
C'était aussi, il faut bien le dire, pour ménager les deux tantes âgées et  surtout à héritage que cette mascarade était montée: les deux pauvres vieilles la croyaient encore pucelle. Pourtant tout le monde savait au village que Jules était l'homme de la dernière chance: les autres, Germaine les avait tous essayés, y compris les déjà mariés.
Alors là, elle le tenait le Julot et pas question de le  lâcher.

On était donc à quatre heures de la grande cérémonie et il fallait dès à présent s'atteler à la tâche.

Germaine se plongea dans un bain voluptueux. Facile de s'épiler: les poils flottaient à la surface. Elle commença donc au ciseau puis, après s'être enduite de savon de Marseille elle finit par le rasage proprement dit, munie du coupe-chou aiguisé et prêté par son cher papa. Malgré quelques larges estafilades qui lui zébraient les guiboles, le résultat lui parut satisfaisant.
Sortie du bain, elle entreprit la séance maquillage. Rien à redire: le fond de teint, choisi avec soin dans un beau brique cuivré s'étala en larges couches sur la couperose du joli visage de la donzelle. Elle dessina légèrement ses joues de deux petits ronds roses fushia, ombra ses paupières  de vert perroquet et, touche finale, ses lèvres, très fines d'ordinaire, s'ourlèrent d'un grand tour de crayon marron puis s'emplirent de vermillon nacré (elle l'avait bien lu sur la notice: repulpe les lèvres!).
Les petits rouleaux une fois défaits dévoilèrent une chevelure rare certes, mais élégamment frisottée très prés de la tête. Germaine peaufina au petit fer: tout était dit!

Elle enfila sa robe blanche légèrement jaunie, au volant un peu déchiré et reprisé sur le bas. L'odeur de la naphtaline emplit la chambre: la cousine Julie, mariée depuis dix ans, avait dû à l'époque forcer un peu la dose. Zoé, appelée à la rescousse pour aider à la mise en place du diadème et du voile, montée sur une chaise bancale, chuta lourdement sur le sol douteux. Une large tâche de la multicouche de vieille graisse de bœuf sensée entretenir le parquet ornait désormais sa robe de demoiselle d'honneur.
Mais la couronne, bien qu'installée de guingois, ornait joliment les bouclettes de la future mariée.

La cérémonie se déroula au mieux bien que le maire, pas mal éméché déjà, faillit marier Germaine à son garçon d 'honneur et que le curé, en bafouillant un peu d 'émotion, ait révélé malencontreusement son ex-liaison avec Germaine.
Et la noce partit sur la route poudreuse pour aller honorer le banquet.

La grande ferme paraissait attendre là-bas, au bout de la voûte de pommiers. Une sorte de fumée sortait de la porte et des fenêtre ouvertes et une odeur épaisse de mangeaille s'exhalait du vaste bâtiment, de toutes ses ouvertures, des murs eux-mêmes.
La mère de Jules n'avait pas fait les choses à moitié, fière qu'elle était d'avoir enfin casé son nabot, qu'elle voyait venir sur la route au bras de Germaine, pas une sainte certes, mais qui lui donnerait de beaux petits enfants.

On se serra autour de la table: les festivités pouvaient commencer.

 
AB asignat doré

16/08/2009

Bon dimanche!

J'ai passé une excellente semaine avec vous. Alors, pour vous dire BON DIMANCHE en beauté, je vous offre ce coucher de soleil sur Gap et je vous dis à lundi!!

 
1A coucher de soleil sur Gap
 


Copie de imagemagic

17/06/2009

Les lacs de montagne.

Il y quelques temps de çà, alors que je vous présentais ma région et plus précisément ses montagnes, je vous avais parlé de nos lacs. Je vous les présente ici. Ne rêvez pas, la baignade n'y est pas toujours possible, mais ils sont tous beaux, quelque soit le point de vue, pas toujours évident, parce que pas toujours  accessibles les merveilles! La majorité des photos a été faite par mon gendre, fervent montagnard mais souvent imprudent:)!

 
Le post est un peu (beaucoup) long! Vous pouvez en voir une partie et y revenir une autre fois! Je m'en suis rendue compte à la fin et pas eu envie de le couper!
 

 
1lac bleu1
Le Lac bleu porte bien son nom.

 
2 lac de pelleautier
Le lac de Pelleautier est trés accessible. On s'y baigne...

 
3 lac d'embrun
... ainsi qu'à celui d'Embrun. J'y ai attrapé un coup de soleil mémorable!

 
4 lac du sautet1

5 lac du Sautet2
Le Sautet face au Mont Obiou. L'eau y est si froide que, quand vous êtes rendu au ponton pas très éloigné pourtant, vous êtes frigorifié et il est très dur de se remettre à l'eau pour revenir vers la berge. Prudence donc!

 
6 lac serre ponçon1

lac-serre-poncon-plus-admirable-photo-lac_118030
Cette photo est empruntée au SI de Veynes.

Serre Ponçon est trés connu, trés grand et on y trouve de très jolies plages alors ne prenons pas de risques inutiles en s'y baigant dans des lieux signalés dangereux. Il s'agit là d'une retenue d'eau: à l'ouverture des vannes on peut être emporté par une déferlante.

 
Et voici pour les lacs de baignade, plus ou moins aménagés, plus ou moins tempérés.

 
Maintenant, vous avez des lacs superbes mais si vous voulez vous y baigner absolument, même au mois d'août, prévoyez la parka:)))!

 
8lac des estaries à orcières merlette
Les Estarris à Orcières Merlette, station de ski réputée.

 
9 lac gardioles linaigrette névaches
Lac Gardiole Linaigrette sur le plateau de Névaches, hâvre de paix et halte appréciée des marcheurs.

 

 10 lac goleon
Le Goëlon peut vous permettre de mouiller vos pieds fatigués lors d'une pause randonnée.

 
11 lago verde1

12 lago verde2
Le Lago Verde comme sa couleur l'indique! Il est trés vaseux vous l'aurez compris et se trouve à la frontière italienne.

 
13 le lauzon
Le Lauzon. Est ce que je vous en parle? Il est si réputé pour sa beauté... peut être parce qu'assez accessible donc beaucoup visité!

 
14 le mercantour
Le Mercantour, l'un de mes sites préférés, trés connu des cyclistes.

 
15le  petit lac
Le Petit lac (froid mais bon, trempette!!!).

 
16 lac sauvage sur les hauteurs du queyras
Je ne connais pas son nom, on dit le lac sauvagei ici. Il se trouve dans Le Queyras pas trés loin de chez moi et a la fâcheuse habitude de se cacher dans les hautes herbes aux beaux jours et sous la neige et la glace en hiver:)!

 
17 le quirlies
Le Quirlies ne dégèle jamais!

 
Et enfin là, vous pouvez vous baigner et je le fais presque tous les jours.

 
18 lac de veynes le soir
Pas le plus beau sans doute, mais c'est MON lac, à 5 mns de chez moi: le Lac de Veynes pris là le soir, à la fraîche!

 
Copie de imagemagic

07/06/2009

Ma montagne: Bonne fête aux mamans!

A toutes les mamans de France... et d'ailleurs, j'offre cette vue de la tête de soeur Agathe, dans le Dévoluy. De là, vous embrassez le Vercors à vos pieds, haut lieu de la Résistance mais aussi immensité verte qui regorge de trésors!

Vous toutes qui avez donné la vie et qui, à ce titre, êtes fêtées aujourd'hui, je vous embrasse chaleureusement:)))!

la tête de soeur Agathe

 
Copie de imagemagic

03/06/2009

Ma Provence: Banon et Le Bleuet.

1
Le coeur du village de Banon.

 
La semaine dernière je suis allée m'approvisonner en livres de Pays (entendez: sur la Provence, sujet intarissable pour moi). Vous connaissez certainement si vous êtes déjà venus par ici, la Librairie Le Bleuet  à Banon, petit village des Alpes de Haute Provence. "Le monde vient de très loin dans ce village pour trouver des livres rares qu'il ne trouve pas ailleurs" disent les étrangers. Et c'est vrai! On appelle aussi Banon le village aux 100 000 livres.

 
2


 
Car Banon a ceci de particulier que pour un village de quelques 800 habitants seulement il abrite une librairie qui aligne 500m² de rayonnages.

 
3

 
Mais bien sûr! Puisque j'y étais et que c'est bien agréable, j'en ai profité pour jouer un peu les touristes avant l'heure. Le printemps est superbe et les paysages magnifiques!

 
4

 
5

 
Banon, c'est aussi le nom d'un fromage au lait cru classé AOC (le seul à pouvoir porter ce nom).

 
6

 
Alors évidemment j'en ai ramené pour moi, et puis aussi pour la famille et les amis.

Il y a face à la librairie un resto sympa, le café des voyageurs! J'ai eu plaisir à y déguster une anchoïade et puis comme çà aussi çà donne soif (pour ceux qui suivent: un petit clin d'oeil à la tapenade de dimanche), je l'ai arrosée d'un petit rosé du Ventoux tout proche.

 
7
Le café...

 
8

 
9
L'anchoïade...

 
8bis
et le Ventoux encore enneigé.

 

Si j'ai fait ce post là voyez-vous, c'est pour livrer un peu de moi, de ce que je suis, que mes poèmes ne montrent pas du tout. C'est ce que j'aime faire dans ce blog vous l'aurez compris. Je roulais sur la N100 et je me disais que c'est là ma raison d'étre: cette Provence, ma région où je suis née, que j'ai longtemps délaissée pour l'Afrique mais à laquelle toujours je reviendrai.

 
10

 
Et là encore quelques photos pour expliquer ce que je ressens dans ces paysages qui me ressemblent: chez moi!

 
12

 
11

 
13

 
Merci de m'avoir accompagnée:)!

 
Copie de imagemagic

06/05/2009

Ma Provence: Les calanques.

Les calanques de Cassis viennent d’être classées 11ème Merveille du Monde au Patrimoine de l’UNESCO. Un grand plaisir: ces calanques sont uniques au monde et pour certaines elles sont accessibles seulement par la mer.

 

Pour moi je dirai qu'elles se suffisent à elles-mêmes. Et si vous poursuivez jusqu'à La Ciotat, vous en découvrirez d'autres dont la ravissante Figuerolles.
 

Elles appartiennent au massif de Marseilleveyre, et bien sûr, comme elles s'étalent de Marseille à Cassis, les 2 villes s'en disputent la propriété.
 


 

dyn005_original_500_333_pjpeg_2572620_914a60cde06df812b3861cb96e560601

Ici Callelongue, où mon pêre m'emmenait pêcher petite, je l'adorais (maintenant encore!)

Pour ceux qui savent les découvrir, les calanques représentent un havre de paix, de calme, des lieux idéaux pour se retrouver

 

1

 

Elles représentent, pour qui aime la nature et le défi, un terrain de jeu remarquable.
Mais soyons prudents: Ne pas oublier de se munir d'eau douce et de nourriture.

 

en vau

 

envau encore2

 
en vau vue d'en haut3

 

 Trois vues de la Calanque d'En Vau, parce qu'elle le vaut bien. La dernière est prise du haut!

 
MORGIOU4

Morgiou

 
La Mounine 5

 
La Mounine

 

l'escu6


L'Escu
avec La Mounine, accessible par la mer seulement.

 

 port miou 7

Port Miou, quelle splendeur!
 

podesta la méconnue8

Podesta la méconnue.

 
sugiton 9

 
Sugiton bien sûr! Comment ne pas l'aimer...

 
port pin et ses eaux de lagon10

 
Port Pin et ses eaux de lagon

 
roches blanches et eaux limpides11

 
Roches blanches et eaux cristallines.


Je déplore les visites en bâteaux, inévitables hélas, au départ de Marseille, Cassis voire La Ciotat. Les calanques se méritent et y partir trés tôt le matin, sac à dos pour une randonnée pédestre est une vraie récompense bien que réservée aux bons marcheurs. Et le bonheur de la baignade dans des eaux limpides à l'arrivée n'a pas de prix (pensons au pastis dans le sac).

 
cap canaille 12

 
Le merveilleux Cap Canaille qui domine Cassis.

 
bouillabaisse 11

 

Et aller là-bas sans emporter de canes à pêche serait regrettable car, quel plaisir de rentrer avec ses poissons de roche et préparer une bonne bouillabaisse!

 
On se retrouve sous peu pour une nouvelle visite de ma Provence, côté mer ou côté montagne mais toujours aussi splendide!

 Copie de imagemagic