11/03/2010

Texte d'atelier. Vous verrez bien:)))!

montagne atelier

 
Contrainte:

Chaque participant a donné 2 chiffres de 1 à 9 correspond à des propositions. Il s'agissait de les joindre par  l'adverbe  « comme » et introduire la phrase ainsi formée dans un texte en expliquant la proposition ainsi faite. Exemple: a) je suis verdoyant, b) verre d'eau.
La phrase à introduire et à expliquer sera: Je suis verdoyant comme un verre d'eau.

Et voici le texte! J'ai fait ce que j'ai pu avec le tirage que j'ai eu. Si vous le voulez, il est facile de retrouver ce tirage!


Pour qui ne me connaît pas, je me présenterai ainsi: Mimi du sud de la France (à l'époque mimi du sud n'était pas sur les blogs)!  Foin de Martin ou Estoublon, ces sobriquets stupides dont je me suis affublée pour me présenter à vous: un pseudonyme m'a-t-on dit! Non, moi je suis d'ici et j'ai le caractère afférent tout en bonhomie, en rondeurs charmantes (le caractère hein, pas moi) comme nos montagnes naissantes (jusqu'à 1800m quand mêmeSurpris) qui ne s'élèveront en éperons abrupts que bien plus avant, vers la Savoie.
Ici, tout est vallonnements, douces plaies et tendres bosses, terrain qui verdoie, qui s'alanguit aux beaux jours sous le vol des martinets frôlant les doux coquelicots, aux vrombissements des butinantes abeilles: tout est caresse et voluptés pour étinceler sous un manteau d 'hermine l'hiver venu, faire silence et s'endormir (waouh, çà en jette hein, mine de rienClin d'oeil).

Je suis ainsi je suis paresse de la nature provençale. Comment vous dire? Je suis... allons: je suis fainéante comme une dépression précoce de nos montagnes qui voûterait mollement son dos sous un soleil tôt venu la caresser. Et je lézarde et m'assoupis avec volupté dans cette lumière dorée.
Je ne pourrai jamais, je le sais, courir au plus pressé, je n'accélèrerai jamais le mouvement pour prendre le dernier train pour Tobrouk ou me hisser au sommet de ces pyramides d'où 40 siècles nous contemplent comme disait notre bon vieux Napo a ses grognards ce qui ne l'empêcha pas de mettre genou à terre par ce funeste hiver 1815 en s'écriant « Waterloo, Waterloo, morne plaine » devant un Wellington ému aux larmes.

Voilà, vous savez tout de moi à présent. Je me suis livrée à vous comme les 6 bourgeois de Calais le firent à Édouard III d'Angleterre, la corde au cou, les pieds nus, enchaînés... je n'irai pas jusque là mais vous aurez pris note de la confiance que je vous porte (d'Italie, celle du soleil, ne vous trompez pas sur le périph faute d'avoir à refaire un tour complet de Paris (mais pourquoi j'écris çà moi?Rigolant).

 
dyn006_original_130_137_jpeg_2663927_00d9c9bda2f680c1f7500617f32f77d0

Commentaires

pas trouvé mais j'ai aimé ce texte et ta manière d'écrire les choses, de faire chanter les mots que l'on souhaiterait que cela continue.
j'espère que ton estomac est remis en place et que tu passera une excellente journée.
Mon dieu que la montagne est belle (Jean Ferrat)
Gros bisous
Laura

Écrit par : Laura | 11/03/2010

Répondre à ce commentaire

héhéhé mimiiiiii tu vas mieux j'espère je pense !!
ah ça tu es une fainéante ben moi je suis pas du sud mais j'en suis une aussi mais le problème c'est que quand je fais quelque chose ben ça doit voler à une vitesse que je puisse vite reprendre ma fainéantise..

Mimi les expressions que je mets ne sont pas forcément belge du tout !! je ne les connais pas d'ailleurs c'est la raison pour laquelle je les poste..
qulle course ce matin voilà ma lessive sèche up on plie et up ranger et tranquille jusqu'au mois prochain..
MIMI moi j'ai juste changer deux codes couleurs sur le design de kieran comme le précédent idem !! pas chercher à comprendre
allez je continue ma tournée
bisous mimi et belle journéeeeeeeeeeeeee tjrs aussi caillant -3° et on nous annonce un WE de giboulées de mars
xxxxxxxxxxxxxxxxxx

Écrit par : nays | 11/03/2010

Répondre à ce commentaire

contente de te revoir ... ici ... tu m'as manquée .. ici, après plusieurs jours d'un vent glacial qui nous venait du nord la douceur grise qui carectérise la Bretagne est de retour ...à bientôt..cordiales pensées ...

Écrit par : Chantal | 11/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma mimi j'aime bien ce texte pour te présenter
tourné comme jamais sans doute je ne saurai
quand à cloclo beh dit on peut pas aimer tout
le monde
je me dis pour moi que c'est bête qu'il soit parti
surtout qu'il a commencé par un tube et fini par une
ampoule lol
tout tout gros bisous ma mimi passe une bonne
fin de journée

Écrit par : Anne Bilou | 11/03/2010

Répondre à ce commentaire

Coucouuu ha c'est pas pour moi ça ! ;)))
quand je pense que j'ai eu un ex qui faisait des ateliers d'écritures pour les enfants (enfin les jeunes ados )

bonne fin de journée Mimi
ici c'est gelant ,soleil mais un vent glacial et on nous annonce de la...neige pour demain
oh just une fine couche :)))

gros bisous

Écrit par : bio | 11/03/2010

Répondre à ce commentaire

Tu ecris bien avec des mots poetiques .J'espere qu'il fait beau par chez vous et qu'il n'y a pas trop de neige voilà! Ici c'est un temps magnifique .

Écrit par : Anastasia ou candy | 11/03/2010

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, tu as reprit les ateliers d'écriture?
Je cerne bien la région en te lisant.. Parce que je la connais, un brin d ta vie aussi qui revient de temps à autre...
Je te souhaite une bonne fin de journée, et déjà un bon week-end, celui de la Laetare, qui ne devrait pas être bien chaud comme d'habitude... Bisous

Écrit par : SOLEDAD | 12/03/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.