16/10/2009

Les matins calmes: Poème de la semaine.

J'ai écrit et posté ce texte, oh! Il y a longtemps!. Je l'ai vite retiré: Certains lecteurs l'avaient commenté comme un poème gai et frais (le titre sans doute!). Pour d'autres, qui m'avaient pensée concernée, il avait fait peur, certains me pensaient bien cruelle d'aborder un sujet si lourd.
 
Je l'avais en fait écrit en souvenir d'une amie d'enfance décédée à 15 ans d'une leucémie. Elle aurait mon âge aujourd'hui. J'ai eu envie de donner une seconde chance à ce poème en le remaniant, pour le rendre je pense,plus abordable.

 
1A1les matins calmes

 
Je veux me réveiller dans des grands matins calmes
Entrouvrir mes volets sur un ciel toujours bleu
Beaux jours de chaud soleil qui vous blesse les yeux
Je ne veux plus jamais verser aucune larme.
 
Je veux courir pieds nus dans des champs verdoyants
En phase avec la terre aller le coeur léger
Je ne veux plus souffrir, seulement être aimée
Le soir venu sereine, admirer le couchant.
 
Ne me refusez pas de pouvoir vivre encore
Supprimez cette bête qui me ronge le flanc
Je ne veux pas mourir sans revoir l'océan
De l'écume des vagues éclabousser mon corps.
 
Je peux tout accepter, sacrifier mes cheveux
J'ai tant d'espoir au coeur de connaître l'amour
Je vaincrai ce cancer qui avale mes jours
Ô comme un oiseau fou m'élancer vers les cieux.
 
Mes yeux verront encore d'autres vertes prairies
Écarquillés d'amour pour qui prendra ma main
J'échapperai alors à ce qu'on dit destin
C'est à çà que je crois, vers lui que je souris.
 
Mais ne me laissez pas finir dans ce grand lit
J'étais jeune, j'étais belle et la vie m'attendait
Ce crabe monstrueux peut-il me dévorer?
Et faire que pour vous j'entrerai dans l'oubli.
 
Je sens bien que je cède, en moi cesse la vie
Je m'éloigne déjà, je ne veux pas de drame
Je suis abandonnée, je dépose les armes
Alors, tout doucement, je vois mon paradis...
 
Et me réveille enfin sur des grands matins calmes.

 
AB asignat doré

Commentaires

Bonjour ma douce Mimi Il est beau Mimi, c'est le cri du coeur contre la petite bête qui nous détruit sans qu'on ne puisse plus rien faire ! Une vilaine chose qui nous enlève nos amis !
Nous voilà vendredi, que la semaine passe vite, cet après-midi Phil repart de nouveau pour Francorchamps…mais c'est normalement la dernières fois, il ne reste que les 24heures 2cv ce weekend mais je n'y serais pas je n'aime pas les courses d'endurance et puis, il fait bien froid !
Je te souhaite une agréable journée…
Gros bisous et à bientôt

Écrit par : Chadou | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Mimi !!! aucuns des adjectifs que tu cites ..
gai et frais là je comprends pas ?? peur comprends pas non plus, cruel encore moins..
mais vrai réaliste dur mais beau, c'est comme ça que je le ressens..chacun interprète à sa manière
tu vois c'est comme un tableau surtout l'abstrait , les choses perçues sont différentes pour chaque personne et j'aime pas trop moi les critiques d'art qui cherchent bien souvent midi à 14H alors qu'il n'y a parfois rien a trouver
oui mimi je peux pas mettre n'importe mais ça va passer pas trop d'ordi aujourd'hui d'ailleurs cet aprem chez mamy bien m'habiller chaudement
toute façon c'est le week-end ,j e verrai bien lundi si ça s'arrange ou pas ..

pov gamin lui couper les couiiiiii
y a une campagne ici une pétition de Gaia, ils ont déversés des quantités de boules roses devant je sais plus où pour manifester contre le fait qu'on castre des porcelets à vif !!! pas en Chine chez nous !!!
bises Mimiiiiiiiii
passe la belle et bons coings
xxxxxxxxxxxxx

Écrit par : nays | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Mimi, Superbe et prenant, très beau poème mimi, bravo. Belle journée ensoleillée, bisousss.

Écrit par : tede | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Merci beaucoup mimi pour ta visite !!!
Poême éclatant de" vérité pour qui a eu cette "cochonnerie" le mot est trivial mais il veut dire ce qu(il veut dire !!!
Bonne journée et gros bisous MEL

Écrit par : MEL-and-tof | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

bonjour mimi
merci de ton passage en mon blog et ton sympathique commentaire , je viens à mon tour faire un tour par ici;
très beau poème rempli de belles et humaines 'émotions

bon w end à toi aussi , bises poètiques d' Emmanuel

Écrit par : autresrimes | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Mimi super je vois ton blog en entier c'est génial enfin j'ai pu lire un magnifique poème qui éveille sur les grands matins calmes ceux que j'aime
Bon week-end et aussi semaine agréable malgré la fraîcheur du temps il fallait bien que çà vienne un jour.Je fais vite car mon ordi fonctionne bizarrement
A la semaine prochaine si mon PC le veut car il me boude par moment
Big bisous chaleureux
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Si vouloir n'est pas nécessairement pouvoir,il y a des Etres que l'on ne peut oublier. Vous, Vous l'êtes certainement pour une "infinitude" d'inconnus... tels que nous. Et pour ceux qui Vous côtoient, les matins sont chargés de promesses, dont celles qu'il Vous faudra tenir demain, petites ou grandes.
Affectueuses pensées.
Pat.

Écrit par : Mireille&Pat. | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma mimi plus qu'émouvant pour moi!
je pense que si l'on m'apprenait que je dois mourir dans quelques semaines ou mois , tant que la force serait là , je profiterez de chaque instant qui m'est donné pour être heureuse et profiter de chaque jour qui me soit donné !
tout gros bisous ma mimi passe une bonne journée

Écrit par : Anne | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

C'est beau ! bonne journée Mimi -
ici c'est tt gris pluie et froid pouagh! :)

gros bisous

Écrit par : bio | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour MIMI .Merci pour les souhaits et j'ai 59 ans mais on a l'âge de son coeur ,je te dirais 14 ans hihihi!
Il est superbe ton poème et ne me fais pas peur du tout car je crois qu'on a tous à affronter la mort un jour quelque soit l'âge .15 ans c'est tres jeune pour ce voyage mais si on sait bien l'accepter et voir la vie nouvelle qui s'offre à nous ,la mort n'est rien à côté de ce qu'on peut vivre sur la terre et qui parfois est pire que la mort voilà! je n'ai pas peur de la mort car j'ai dû l'affronter plusieurs fois dans ma vie .

Écrit par : Anastasiaquebec | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonjour Mimi. C'est un bien beau texte que celui-là.
Pourtant il traite d'une sale maladie, de celle que l'on n'ose prononcer le nom de peur d'attirer en sein le malin.
15 ans ... quelle tristesse.
Passe une bonne journée Mimi, bisous.

Écrit par : Universel | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Très beau texte, troublant et plein de vérités...
Bien à toi et merci pour tes petits mots.

Écrit par : Patrick | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Coucou Mimi! Il est très émouvant ton poème! tu as du talent et tu as raison d'aborder ce thème, il fait partie de la vie, hélas!
Pour les recettes de cuisine! tu te trompes, j'adooore...mon mari et moi nous sommes de bons épicuriens :-)
Bises
Marcelle

Écrit par : marcelle Pâques | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

c'est magnifique mimi, je me souviens l'avoir lu chez toi il y a un certain temps. Pour l'instant, je n'ai plus de sujet de poèmes, j'en ai déjà tellement écrit ! Peut être que j'aurai une prochaine inspiration.

Écrit par : josiane50 | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Coucou Mimi, A toi aussi bon week-end.
Je sais que c'est déjà comme tu me l'écris, je suis bien confiante en l'avenir.
Gros bisous à toi.
Brig

Écrit par : Brig | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bouh!!!!! très joli,et surtout émouvant mais il me donne la cher de poule.Tellement peur de la mort,et pourtant faudra bien y passer un jour.Sur ce je te fais de gros bisous ,passe une bonne soirée

Écrit par : petzouille | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Triste destin d'adolescente ... Ce poème m'émeut car je ne supporte pas la souffrance endurée par tant de jeunes qui ne demandent qu'à vivre pleinement. Et pour ceux qui n'en réchappent, l'injustice humaine implaccable ne leur fait aucun cadeau. Et pour ceux qui restent, que de tortures psychologiques à supporter. Ton poème interpelle mais il est écrit avec tanr de pudeur qu'il adoucit la douleur qui en émane.
Bises Mimi
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Mimi joli texte et la souffrance des gens me triste.
Je te souhaite une bonne nuit
Bisousss

Écrit par : urson | 16/10/2009

Répondre à ce commentaire

Un très beau poème; beaucoup de talent! J'adore le dernier quatrain et le dernier vers pleins de grâce... teintés de mélancolie et de joie à la fois!
Bien amicalement!
Géraldine

PS: merci pour vos posts si intéressants déposés sur mon blog!

Écrit par : MULLER Geraldine | 17/10/2009

Répondre à ce commentaire

C'est puissant Mimi. les gens qui n'avaient vu que gaieté s'étaient arrêtés aux deux premiers vers je crois; tu as le don d'aborder des sujets graves sans mièvrerie. Et avec une lumière diffuse à chaque fois. bravo, et bon dimanche.

Écrit par : edouard | 18/10/2009

Répondre à ce commentaire

cOucOu Mimi toujours aussi belle plume je t'envie
Bon week-end a l’abri de la pluie en espérant que la semaine à suivre soit ensoleillée
Je ne sais pas si je pourrai passer vendredi prochain trop de douleurs dans tout le corps difficiles à gérer je verrai déjà aujourd’hui c’est dur mais j’aime venir sur vos blogs des soins sont prévus…
Un post est planifié passera qui pourra a moins que ma santé s’arrange
A bientôt quand même et gros bisous de ma Vendée natale
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 23/10/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.